25.03 2020

Comment réduire le bruit en open-space ?

Image Comment réduire le bruit en open-space ?

Le travail en open-space est de plus en plus à la mode. Ce principe de travail est très bénéfique pour l'entrepreneur puisqu'il est flexible, coûte moins cher qu'un bureau isolé et surtout, il favorise les échanges. Cependant, le coworking a le désavantage d'être bruyant, ce qui rend difficile la concentration au travail. Voici quelques conseils pour réduire le bruit en open-space.

Bien aménager le bureau

L'aménagement du local est primordial pour gérer les nuisances sonores. Selon la norme NF X 35-102 de l'AFNOR, chaque individu travaillant dans un bureau collectif doit avoir un espace de travail d'une superficie de 12m2 au minimum. Il faut également tenir compte du plafond dont la hauteur doit être adaptée à la surface du local.

Pour améliorer les conditions de travail, il est nécessaire de séparer les espaces de travail, les salles de réunion, la cuisine et les lieux de détente. Il faut également isoler les appareils sonores comme les imprimantes et les photocopieurs dans un secteur assez loin de l'espace de travail. En outre, dans le choix des appareils comme la climatisation ou le chauffage, optez pour celui qui fait le moins de bruit possible. Aussi, pensez à utiliser des boules quiès ou des casques anti-bruits pour éviter les nuisances sonores et ainsi mieux vous concentrer sur votre travail.

Le savoir-vivre en open space

Le savoir-vivre est important pour assurer une bonne condition de travail en open space. Pour ne pas gêner vos voisins de bureau, vous devez vous imposer des règles. Vous ne devez donc pas parler trop fort quand vous passez des appels ou encore rire bruyamment pendant les pauses.

Il serait même intéressant d'instaurer un code de bonne conduite entre collègue. Ainsi, n'hésitez pas à afficher dans chaque espace le niveau sonore acceptable via un système de mégaphone. Par exemple, affichez un mégaphone barré dans les espaces qui ont besoin de silence et un mégaphone non barré dans un espace de partage.

Recourir à l'isolation acoustique

Isoler le plafond est nécessaire pour réduire le bruit dans les bureaux collectifs. Pour cela, il est possible de recourir à divers accessoires acoustiques qui se fendent bien dans le décor. Pensez, par exemple, à coller des panneaux acoustiques au plafond. En plus de limiter le bruit, ces éléments apportent de la chaleur et de la convivialité à l'espace de travail collectif.

Les murs jouent un rôle important dans l'insonorisation d'un espace de travail. Vous avez le choix entre divers accessoires pour réduire l'effet brouhaha. Par exemple, vous pouvez cloisonner chaque espace individuel ou utiliser des panneaux, des dalles, des baffles acoustiques ou encore de la mousse de mélamine dans les murs pour isoler les sons. N'hésitez pas non plus à utiliser des tissus muraux qui sont plus esthétiques et se nettoient bien avec les produits d'entretien écologique.

Les objets tombés sur le sol et les bruits de pas génèrent souvent des nuisances sonores. Il faut donc revêtir le sol avec de la moquette pour atténuer le bruit. En plus, la moquette apporte de la chaleur, contrairement au PVC et au béton qui sont froids et bruyants.