10.10 2018

Biométrie sur le lieu de de travail : il y a-t-il des limites ?

Image Biométrie sur le lieu de de travail : il y a-t-il des limites ?

Si la biométrie permet de contrôler la sécurité et d'authentifier les personnes et les informations, il est possible qu'elle puisse entraver la liberté individuelle. Toutefois, dans leur milieu de travail, les salariés sont protégés par la CNIL afin que le système informatique ne puisse pas gêner leur vie privée. Y a t-il des limites sur l'utilisation de la biométrie dans le lieu de travail ?

Définition et principe du système biométrique

La biométrie se définit comme la mesure des caractères physiques, morphologiques et biologiques d'une personne pour pouvoir l'identifier. Elle a comme principe de base l'unicité des caractéristiques du corps humain et de la génétique.

Propres à chaque être humain, les empreintes digitales, l'empreinte vocale, les caractéristiques de l'œil et l'ADN permettent de distinguer une personne en particulier. Techniquement parlant, la biométrie vise à transformer ces caractères distinctifs en algorithmes mathématiques afin de pouvoir effectuer une identification.

Elle permet ainsi de renforcer et de consolider la sécurité au sein d'une entité professionnelle ou particulière. Que ce soit pour la sécurité des personnes ou celle des données, la biométrie consiste à faire un suivi des mouvements et à contrôler les points d'accès au sein d'un établissement donné.

La biométrie sur le lieu de travail

Dans le monde professionnel, il est parfois difficile de procéder à l'identification biométrique. La plupart des travailleurs appréhendent l'utilisation du système biométrique par peur de l'intrusion dans leur vie personnelle. Toutefois, afin d'assurer la protection de ses salariés, l'employeur ne peut utiliser la biométrie que sur un nombre limité de dispositifs d'identification.

Dans ce sens, la biométrie est surtout utilisée par l'entreprise afin d'avoir le contrôle sur ses employés. Il est également permis d'avoir recours à ce système à des fins purement lucratives. L'utilisation d'un système à empreinte digitale à l'entrée et à la sortie de l'établissement permet par exemple de suivre le temps de travail réel des employés.

En outre, la biométrie permet de sécuriser l'accès à certaines informations ou à des locaux considérés confidentiels, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent être fréquentés que par un nombre limité de personnes. C'est seulement après soumission et autorisation auprès de la CNIL que l'employeur peut y avoir recours. Il doit aussi informer son personnel de l'existence et du fonctionnement des dispositifs d'identification.

La finalité de la biométrie sur le lieu de travail

Soumise à des conditions strictes, la biométrie peut s'introduire dans le monde du travail. Même si elle apporte de nombreux avantages tant à l'employeur qu'aux employés, il est nécessaire d'imposer des règles. Entre autres, les dispositifs de contrôle ne doivent pas être utilisés pour surveiller les va-et-vient au sein de l'entreprise.

Dans le but d'éradiquer les fraudes identitaires dans les pays en voie de développement, Albert Karaziwan innove les procédures de reconnaissance et de sécurisation. Spécialisée dans le domaine d'identification fiable, sa société Semlex propose diverses solutions de sécurisation aux entreprises.

Popularisés par Albert Karaziwan, les services offerts par le groupe Semlex comprennent l'intégration et l'installation du système biométrique, les formations et l'assistance technique.